BIATHLON CANADA SÉLECTIONNE UN NOUVEAU GROUPE D’ENTRAÎNEUSES FÉMININES POUR LE PROGRAMME DE MENTORAT DES ENTRAÎNEUSES 2021-2022

Par : Adriana Vicic

Cet article fait partie de la série « Les femmes au biathlon ». L’excellence et le leadership étant au premier rang des valeurs de Biathlon Canada, nous vous présenterons quelques-unes des athlètes féminines, entraîneuses, officielles et bénévoles exceptionnelles qui soutiennent notre sport et qui contribuent à maintenir la solidarité de notre collectivité. Suivez-nous sur les médias sociaux @biathloncanadaofficial pour connaître le parcours de chacune de ces femmes à travers le pays. 

Alors que les femmes poursuivent leur percée dans le monde du biathlon, elles comptent sur d’autres femmes pour leur frayer le chemin. Voilà pourquoi, pour la deuxième année consécutive, Biathlon Canada relance son Programme de mentorat des entraîneuses. C’est une occasion pour les entraîneuses de biathlon d’un bout à l’autre du pays d’apprendre de certaines des meilleures et des plus décorées entraîneuses de biathlon au Canada.  

Les athlètes devenues entraîneuses de renom, Jacqueline Akerman, Gail Niinimaa et Allie Dickson, ont été sélectionnées à titre de mentores pour six entraîneuses mentorées représentant différentes provinces canadiennes. 

Au cours des prochains mois, chaque entraîneuse contribuera ses uniques expériences, ses tutoraux et sa sagesse au même objectif, soit celui de faire avancer le sport du biathlon et de renforcer les liens entre les femmes de la communauté du biathlon. Akerman sera jumelée à Ali Cadell (CB) et Sheri Adams-Selinger (SK), Niinimaa travaillera avec Christine Trotter (CB) et Geneviève Blais (ON), alors que Dickson agira comme mentore auprès de Fiona Milne (CB) et Adrianna Émond (QC).

Ce sera la deuxième présence de Niinimaa dans le programme qui vise à guider les nouvelles entraîneuses. Elle croit que le programme est très important pour aider les nouvelles entraîneuses de biathlon à naviguer au sein du système sportif.   

« Un programme tel que celui-ci m’aurait vraiment bien servie lorsque j’ai commencé comme jeune entraîneuse parce qu’il y avait, à ce moment-là, très peu de femmes impliquées dans l’entraînement et il était parfois difficile de naviguer au sein du système sportif pour atteindre le niveau d’entraîneuse, » affirme Niinimaa. « Comme entraîneuses, il est important de partager nos connaissances et d’aider les plus jeunes ou les nouvelles entraîneuses à éviter de commettre les mêmes erreurs que nous avons peut-être faites. »  

Niinimaa fait partie de la famille du biathlon depuis les débuts des années 1980, participant aux championnats nationaux, aux championnats du monde, et agissant plus tard à titre d’officielle et d’entraîneuse. Riche de plus de 30 ans d’expérience dans le sport, elle représente bien le cheminement qu’a fait le biathlon depuis ses débuts et cela la motive à continuer de s’impliquer en matière de formation et d’entraînement. 

« Il est important que les femmes entraîneuses aient quelqu’un a qui elles peuvent s’adresser lorsqu’elles ont des questions, ou ne serait-ce que pour échanger quelques idées avec quelqu’un qui sera en mesure de les guider, » ajoute Niinimaa.

Adams-Selinger, l’une des entraîneuses mentores sélectionnées, a surtout très hâte de profiter des connaissances et du soutien qu’elle recevra de son entraîneuse mentore puisque ça lui permettra d’atteindre certains de ses objectifs personnels. 

« Je suis très reconnaissante envers Biathlon Canada de poursuivre le programme et pour la chance qu’on me donne de travailler avec une mentore pour devenir la meilleure entraîneuse possible, » de dire la résidente de Regina, « j’ai vraiment hâte d’entreprendre un cheminement qui me conduira vers la réalisation de certains objectifs à long terme que je me suis fixés, grâce aux conseils et expériences que me transmettra ma mentore. J’espère que je serai alors en mesure d’établir un plan d’action qui me permettra de les réaliser. »

Milne, la mentore de Smithers, CB, a surtout hâte de progresser à titre d’entraîneuse et de mentore. Elle croit qu’on ne cesse jamais d’apprendre, et c’est pourquoi des programmes tels que celui-ci sont tellement importants. « Continuer à développer mes compétences m’aidera à me diversifier et à me donner confiance à titre d’entraîneuse/mentore. Le réseautage avec d’autres femmes qui pensent comme moi ajoutera une dimension supplémentaire qui, selon moi, me manquait, » ajoute Milne. « Je me considère privilégiée de faire partie d’un aussi merveilleux groupe de femmes engagées ! » 

Et, en raison du nombre grandissant de femmes exceptionnelles qui s’impliquent dans le sport du biathlon, toute initiative telle que le Programme de mentorat des femmes entraîneuses permettra de poursuivre la croissance de la prochaine génération d’entraîneuses de biathlon. 

Programme de mentorat des entraîneuses 2021-2022

Mentorées ProvinceMentoreProvince 
Ali CadellPrince George, CBJacqueline AkermanVernon, CB
Sheri Adams-SelingerRegina, SKJacqueline AkermanVernon, CB
Christina TrotterNorth Vancouver, CBGail NiinimaaCalgary, AB
Genevieve BlaisOro Medonte, ONGail NiinimaaCalgary, AB
Adrianna EmondQuebec, QCAllie DicksonVancouver, CB
Fiona MilneSmithers, CBAllie DicksonVancouver, CB


Si vous souhaitez lire d’autres articles semblables à celui-ci, visitez notre page Programmes de femmes sur notre site web.

Leave a Reply