Les femmes au biathlon (histoire)

Après l’introduction des carabines de petit calibre, les femmes et les jeunes filles ont commencé à s’intéresser de plus en plus au biathlon. C’est en 1982 qu’a été établie la Coupe d’Europe pour les femmes. Ce tournoi a suivi la Coupe du monde masculine à travers l’Europe. En 1986, année à partir de laquelle trois continents étaient représentés au tournoi, ces compétitions ont été promues au statut de Coupe du monde. Aujourd’hui, 120 femmes de trente pays rivalisent entre elles pour obtenir le titre convoité de championne de la Coupe du monde.

Le Championnat du monde féminin a été inauguré en 1984 en tant que volet du Championnat du monde junior masculin. Ce n’est qu’en 1989 que les femmes ont enfin obtenu leur juste place au Championnat du monde combiné (féminin et masculin). C’est cette même année que le Championnat du monde junior a été ouvert pour la première fois aux femmes juniors. Malgré le nombre de biathlètes féminines, le Comité international olympique a attendu jusqu’en 1992 pour intégrer les femmes au programme de biathlon des Jeux olympiques d’hiver. À Albertville, en France, les premières médailles d’or olympique en biathlon féminin ont été décernées à Antje Misersky (Allemagne) pour l’épreuve individuelle et à Anfissa Retzova (Russie) au sprint.